L'agresseur de Sarkozy condamné : bien fait !

Publié le par Olivier TRONEL-BOCCARA

SARKOZY.jpgIl n'y a aucune chance pour que je sois susceptible d'avoir une quelconque sympathie pour Nicolas Sarkozy. Mais je me réjouis de la condamnation de celui qui l'a brutalement agrippé par le col lors d'un bain de foule du président de la république.

 

Je suis profondément républicain et il me semble qu'il y a des limites à ne pas dépasser. Qu'on le déplore ou non, Nicolas Sarkozy a été élu par le peuple. On peut être d'accord ou non avec le personnage, fustiger son incroyable arrogance, son côté bling-bling et l'étalage de sa vie privée.

 

Mais nous disposons en France de très nombreuses manières de nous faire entendre. De la même manière, j'ai un gros problème avec la désobéissance civique. Je me souviens avoir assisté, alors que j'habitais Valence, à l'arrivée au tribunal de cette ville de José Bové, mis en examen pour avoir détruit des plantations de maïs génétiquement modifié. Je pars du principe qu'on doit rester dans le cadre de la loi républicaine pour faire entendre ses idées sous peine de perdre toute crédibilité. J'ai été sidéré de voir des responsables socialistes soutenir Bové dans cette démarche.

 

 

Pour en revenir à l'actualité, Pascal Fuster a été condamné à six mois de prison avec sursis, deux jours de travail d'intérêt général. Je ne vais pas pleurer sur son sort !

Publié dans Politique

Commenter cet article