Frédéric Lefebvre : rien que le nom m'amuse !

Publié le par Olivier TRONEL-BOCCARA

Cher lecteur, si, la plupart du temps, j'évoque des sujets plutôt sérieux, j'ai décidé d'évoquer Frédéric Lefebvre. Je sens poindre votre sourire aux coins des lêvres. Cet homme multiplie les déclarations à l'emporte-pièce ce qui au mieux pourrait nous amuser. Mais étant donné qu'il a a fait de l'antipathie qu'il génère sa marque de fabrique, vous comprendrez que je n'ai guère de scrupule à relever sa dernière perle qui consiste à attribuer la forte montée du chômage au taux de natalité élevé dans notre pays. I.l assénait ce qu'il croyait être une vérité avec un aplomb extraordinaire. Comment expliquer dans ce cas-là que les "Trente Glorieuses" ait correspondu à une poussée de la natalité ?

 

Nous avons eu largement le loisir d'avoir l'occasion de l'écouter car l'UMP a eu la bonne idée de nommer frédéric Lefebvre porte-parole. Et le vide sideral a maintes fois été atteint quand, aux côté de l'insipide Dominique Paillé, notre héros du jour, alignait des phrases vides de sens sans être capable d'aligner trois mots sans bafouiller. Mais, soucieux que vous finissiez la lecture de ce billet rempli de bonne humeur, voici un florilège des meilleures sorties de l'amuseur public n°1. Manque le fameux Zadig et Voltaire dont nous devons retenir le message.

 

 

 

Plus sérieusement, cet homme représente l'antithèse de la façon dont il est convenable de pratiquer la politique. Bon nombre de personne à droite représente l'opposé de mes idées mais il ne sont pas dans le déni permanent, dans les petites phrases dignes de l'almanach Vermot, dans la confrontation gratuite.

 

J'espère pour l'UMP qu'il finiront par se rendre compte de la vacuité de cet homme. Mais, personellement, j'espère le voir encore longtemps le paysage politique français par ces petites phrases vides de sens mais tellement drôles...

Publié dans Politique

Commenter cet article