Vaulx en Velin : le drapeau de la discorde

Publié le par Olivier TRONEL-BOCCARA


images.jpgMes origines juives font de moi un observateur attentif de la situation proche-orientale. Je m'insurge souvent sur ceux qui prennent des positions très tranchées à plusieurs milliers de kilomètres de Tel-Aviv ou Gaza. Comme ce fut le cas de Samir Khamassi, élu socialiste de Vaulx-en-Velin, qui incitait ses amis Facebook à remplacer leur photo de profil par le drapeau palestinien pour dénoncer la politique israélienne à l'égard du peuple palestinien. Je l'avais à l'époque rappelé à ses droits et devoirs d'élu de la république.

 

Et c'est de nouveau aujourd'hui de drapeau qu'il s'agit dans la ville voisine de la mienne. En effet à Vaulx-en-Velin, le maire, Bernard Genin, maire communiste de la ville, a cru bon devoir déployer le drapeau palestinien au fronton de l'hôtel de ville. Certes la ville a signé un pacte d'amitié avec Beit Sahour, en Cisjordanie. Ce qui n'est pas choquant et qui n'implique pas forcément une prise de position sur le conflit israélo-palestinien. Mais tout de même ! L'hôtel de ville est un lieu qui est censé représenter la république.

 

 

Cela implique une totale neutralité dans un conflit quelqu'il soit. A titre personnel, chacun a le droit de prendre position mais se doit de laisser la république en dehors de ça.

Publié dans Politique

Commenter cet article

Pinson 07/07/2011 19:26


Je reste aussi dubitatif sur l'exportation du conflit sur notre territoire que je soupçonne toujours d'être teinté soit d'antisémitisme soit d'arabophobie. Partisan de la paix, c'est déjà pas mal.