France - Nouvelle-Zélande : une polémique inutile !

Publié le par Olivier TRONEL-BOCCARA


nzIl y a quelques jours a éclaté une polémique à l'autre bout de la terre dans ce pays qui est au rugby ce que le Brésil est au football : la Nouvelle-Zélande. 

En ce moment, si vous suivez l'actualité de l'Ovalie vous n'êtes pas sans savoir que ce déroule en ce moment la coupe du monde de rugby. Et dans la première phase, la France affronte ce samedi l'ogre Néo-zélandais. Au vu de la composition du XV de France, la presse du pays hôte qualifiait le rendez-vous de samedi de "farce à 460 dollars" (460 NZ$=275 €) et accusait Marc Lièvremont de laisser filer le match pour accéder à un tableau plus favorable dans la phase finale.
Certes la composition du XV de France est quelque peu surprenante. William Servat n'a pas démérité. François Trinh-Duc a déçu mais c'est le seul ouvreur de formation. Imanol Harinordoquy paie ses mauvaises performances de ce début de mondial. Ces joueurs seront sur le banc de touche au coup d'envoi. Si la titularisation de Szwarsewski comme talonneur et celle de Bonnaire ne sont pas des énormes surprises, la titularisation de Morgan Parra a de quoi interroger les observateurs. Ce que même Pierre Villepreux ne s'est pas privé de faire !
Mais tout de même ! On imagine les joueurs du XV de France surmotivés face à la montagne All-Black. On a tous en tête le Haka des coéquipiers de Dan Carter il y a quatre ans à Cardiff on les joueurs français s'avançait pour défier les néo-zélandais pendant le Haka. Comment penser une seule seconde que les français pourrait "laisser filer" le match ? Heureusement les joueurs du XV de la fougère prennent tout à fait au sérieux ce match face à une équipe qui leur a souvent barré la route vers le titre de champion de monde.

Publié dans Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article