Gouvernement Fillon : et le César est attribué à...

Publié le par Olivier TRONEL-BOCCARA

cesar.jpg Il y ce week-end une concomitance entre la cérémonie des Césars et les rumeurs persistantes de remaniements ministériels. Aucun rapport, me diriez-vous ? Pas si sûr ! Le gouvernement ne nous incite pas à prendre au sérieux chacune de leurs apparitions. 

 

J'ai donc essayé de voir quel César pourrait se voir attribuer nos gouvernants :

 

César du vieux comédien qu'on prend parce qu'il était dans le passé "le meilleur d'entre nous" : Alain Juppé

César du petit jeune arrivé là par hasard et qui se sent obligé de surjouer : Benoist Apparu

César de la ministre qui est là (pour le moment) parce qu'elle est l'un des fidèle du patriarche : Michelle Alliot-Marie

César du "non, j'y crois pas, il l'ont nommé ministre ?" : Frédréric Lefebvre

César du meilleur fayot du président : Xavier Bertrand

César du "on l'a pris lui parce qu'il fallait un centriste" : Michel Mercier

César du ministre qu'on a nommé parce qu'on croyait embêter les socialistes mais en fait ils s'en fichent : Frédéric Mitterrand

César de la ministre incompétente mais qui nous fait rire et qui est sympa : Roselyne Bachelot

César du "moi, j'accompagne ma femme" : Patrick Ollier

César de celui qu'on a pris parce qu'il a trahi la gauche et qui, du coup n'est absolument pas crédible : Eric Besson

César du ministre qui nous donne envie de zapper tellement elle a une voix pénible et son discours est creux : Nadine Morano.

Vous aurez certainement bien d'autres idées de lauréats. Je fais confiance à votre imagination...

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article